« L’expérience acousmagique » à Grand Guignol

Double copinage puisque le concert relayé ici se déroulera à Grand Guignol, l’excellentissime, incontournable et très active librairie des Pentes de la Croix Rousse.
Loïc accueillera dans la cave la plus avant-gardiste de Lyon, le duo formé par Emmanuel Holterbach et Etienne Coussirat pour un moment de musique psychédélique, planante et réconfortante : L’expérience acousmagique.

Rendez-vous donc mardi 29 juin à 20h30. C’est 5€, pas cher le voyage en contrée inconnue.

« Etienne Coussirat et Emmanuel Holterbach ont commencé à travailler ensemble en 2006 dans le trio de rock expérimental Tonton Macoute. Leur musique a conservé de ce trio l’énergie vaudou et l’intensité hypnotique.
En duo Etienne Coussirat et Emmanuel Holterbach bâtissent de vastes paysages de fréquences en partant d’une multitudes de sources sonores : objets anodins, instruments inventés ou non, électronique mutante, sons enregistrés de voix animales ou de bruissements de machines…
Alchimistes minutieux, ils œuvrent à la transmutation de la matière même du son et du temps. Votre corps s’est dissout dans des vibrations telluriques ? Votre montre s’est arrêtée ? Le temps semble s’être figé ou écoulé à l’envers ? C’est normal, c’est ce qui caractérise la musique expérimentale d’Etienne Coussirat et Emmanuel Holterbach, musique acousmagique s’il en est…
Ils ont réalisé ensemble un LP titré Les Veines Brillantes, à paraître…

Etienne Coussirat

1981, vit et travaille à Bordeaux, France
Musicien évoluant dans les sphères du bricolage d’instruments impossibles et de l’improvisation électroacoustique, il détourne un grand nombres d’objets et de gadgets électroniques pour en tirer les sonorités les plus étranges, délicates et envoûtantes.
L’écoute et l’enregistrement de paysages naturels et industriels guide son inspiration et lui sert de modèle de structures musicales. L’exploration de la matière sonore, de la texture des sons est au cœur de ses préoccupations.
En concert, son dispositif est constitué d’un ensemble hétéroclite de petits objets manufacturés (bols, pinceaux, boites de conserve, ventilateurs, boite à musique, polystyrène,…), d’objets naturels (pomme de pin, coquillages, morceaux de bois,…) et d’un foutoir d’électronique agencé de manière à produire des ondes sonores de premier choix.
Enrichi d’une étude très concentrée des sons : microtonalités, sons continus, harmoniques, structures répétitives, silences…
Il compose par ailleurs des pièces électroacoustiques secrètes, mobiles de sons délicats suspendus dans l’éther ou subtiles rivières d’harmoniques.
Il collabore aussi épisodiquement avec des artistes et des musiciens en tant qu’ingénieur du son.

http://e.coussirat.free.fr/

Emmanuel Holterbach

1971, vit et travaille à Lyon, France
Emmanuel Holterbach rêve en écoutant les bruits du monde, toute sa musique en découle…
Il invente, fabrique et joue sur des instruments acoustiques ou électroniques (verres enharmoniques, gyrophones, machine à bourdons), des machines à spatialisation du son (acousmotopographes) et des haut-parleurs mutants (bas-parleurs, tôles-sonnantes),
– présente des installations et des concerts depuis 1992 en Europe, au Canada et en Chine,
– joue des verres enharmoniques dans le duo Orbes avec Sophie Durand depuis 2001,
– compose des pièces électroacoustiques réalisées à bases de prises de sons d’environnements naturels et industriels, de bruissements de créatures, de vibrations de matériaux et de bâtiments,
– compose des pièces pour instruments acoustiques classiques et exotiques,
– improvise dans divers espaces (clos ou ouverts) et sur toutes sortes d’objets, en solo ou en collectif,
– rocke sauvagement dans le trio Tonton Macoute avec Etienne Coussirat et Jacques Masson,
– collabore épisodiquement avec Hitoshi Kojo, Pierre Berthet, Jean-François Laporte, Osso Exotico, Tony Di Napoli, Michael Northam, Julia Eckhardt, le Collectif Ishtar…
– présente des conférences sur le thème des arts sonores dans des écoles d’art, des bibliothèques ou des festivals,
– est occasionnellement conseiller artistique pour des événements liés à l’art sonore,
– a organisé les archives d’Eliane Radigue. »

http://orbes.over-blog.com/
http://www.myspace.com/mholterbach
http://www.myspace.com/orbesverresenharmoniques

Tout ça c’est à Grand-Guignol
91, montée de la Grande Côte
69001 Lyon
04 78 30 50 42
http://guignols-band.blogspot.com/
http://www.librairie-grandguignol.net/
Mardi 29 juin, 20h30, 5 €

A écouter :
Verres enharmoniques : un (au rivage des voix mortes)
/ Orbes. – Cloud of Statics, 2004 (mCD). COSm04.02.
Folk cycles / Osso Exotico, Verres Enharmoniques. – Phonomena, 2006 (CD). PAAM-030CD
Do-Undo (in G maze) / Manu Holterbach, Julia Eckhardt. – Helen Scarsdale Agency, 2010 (CD). HMS018

Et pour info (tant qu’on y est…) le dernier concert de la saison Grand Guignolesque aura lieu vendredi 02/07, avec l’indispensable duo de David Chiesa et Mathieu Werchowski.
A écouter :
Sharp Claws Cats / David Chiesa, cb, Mathieu Werchowski, vl. – Soopa, 2007 (CD). SOOP09
Marchetti/Noetinger/Werchowski / Lionel Marchetti, Jérôme Noetinger, electr., Mathieu Werchowski, vl. – Corpus Hermeticum, 2000 (CD). Hermes034

Advertisements

Une Réponse

  1. Excellent concert, comme beaucoup de rencontres du Grand-Guignol…

    Gilles M
    http://desartsonnants.over-blog.com

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :