Label Forge à la Maison du Livre de l’Image et du Son 17 octobre 2011

La Maison du Livre, de l’Image et du Son de Villeurbanne propose dans le cadre du Festival Un Doua de Jazz une soirée autour du label phonographique La Forge

19h : présentation du festival Un Doua de Jazz qui se déroulera du 14 au 22 octobre, par Rémi Nouvelot, président

19h30 : présentation du label phonographique ‘La Forge’ par François Raulin, directeur artistique

20h : concert : François Raulin, piano – solo

21h : concert : Ümlaut

le lundi 17 octobre 2011, Maison du Livre de l’Image et du Son François Mitterrand, 247, cours Émile Zola, 69100 Villeurbanne. 04 78 68 04 04.

Entrée Libre – Tout public

C’est en 2000, sur l’initiative des musiciens Pascal Berne, Michel Mandel et François Raulin, que naît le collectif La Forge en Rhône-Alpes, afin de développer un projet artistique fort, basé sur la recherche musicale et la création de nouveaux répertoires. Autour des trois directeurs artistiques, se regroupent alors des musiciens de toute la sphère jazz se produisant sur les scènes françaises et étrangères. Parallèlement à ce travail de composition les membres du collectif s’engagent dans des parcours de formation et de sensibilisation auprès d’amateurs ou encore au sein de Conservatoires ou d’Écoles de Musique dans le but d’ouvrir les élèves à une pratique musicale moins conventionnelle.Enfin, depuis 2007, La Forge possède son propre label phonographique et peut ainsi éditer les différents projets des formations qui le composent.

François Raulin

François Raulin

« Ce qui frappe d’emblée chez François Raulin quand on l’entend en solo c’est la densité du discours. Densité mélodique, harmonique et rythmique. Les accords touffus, les brisures rythmiques, les basses telluriques sous-tendent tantôt des mélodies souvent simples voire minimalistes, de petites ritournelles obsédantes dont la ligne de chant se décale progressivement dans un style qui pourrait évoquer le Dollar Brand des années soixante-dix, tantôt des envolées de main droite d’une richesse mélodique et rythmique hallucinante. Mais c’est aussi et surtout Lennie Tristano – à qui le pianiste grenoblois a souvent fait référence – qu’évoque le jeu de Raulin. Par le toucher d’abord, très physique, au fond des touches, et en cela charnel derrière une apparente austérité dans la forme héritée de Bach, influence qu’il a en commun avec le pianiste chicagoan. Par le débit ensuite, qui parfois évoque ce “maelström” dont Tristano a utilisé le nom pour intituler un de ses plus fameux morceaux.

Par la maîtrise et l’usage de la résonance enfin, dont Raulin se sert comme d’un halo sonore pour donner au piano une dimension orchestrale. Car c’est autant le compositeur que l’instrumentiste qu’on entend à travers ce solo intense : rigoureux, exigeant, virtuose et porteur d’un discours dont la beauté sonore et la cohérence formelle se dévoilent au fur et à mesure d’un concert dont la dimension lyrique ne se donne à entendre qu’au prix d’une extrême attention de l’auditeur, qui est le pendant de l’investissement du musicien. Rien d’étonnant, donc, dans le fait que le seul standard de ce répertoire soit “Lotus Blossom” écrit par l’immense Billy Strayhorn. Strayhorn, Tristano, Monk (au passage), Brand et Raulin : une filiation qui explique que ce dernier sonne de façon aussi moderne et intemporelle et qu’il puisse faire défiler sous ses doigts tout un pan de l’histoire du jazz sans tomber dans le patchwork ou l’hommage tel qu’ils se pratiquent de plus en plus souvent. François Raulin : une voix singulière sur le piano et un musicien littéralement habité. »

Umlaut

FRED ESCOFFIER : claviers

FRED PONCET : guitare

EMMANUEL SCARPA : batterie

Derrière ce terme de phonétique, se cache une formation lyonnaise des plus originales sur la petite planète du jazz. Créé par Emmanuel Scarpa en 2004, le trio utilise toutes les palettes sonores du rock et son énergie, en combinant les rythmiques élaborées aux improvisations radicales.

Depuis 2000, Emmanuel Scarpa participe aux différents projets du collectif La Forge, et est très actif sur la scène hollandaise puis européenne. Ses collaborations sont maintenant très nombreuses, il est un des musiciens incontournables doublé d’un compositeur original, et il s’impose comme partenaire privilégié d’artistes aussi différents que Ellery Eskelin, Régis Huby ou Lambert Wilson.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :