CAPITALES MUSIQUES à la médiathèque de la Part-Dieu

La bibliothèque de la Part-Dieu initie un nouveau cycle musical dont l’ambition est de traiter de la musique à travers le prisme des grandes villes qui ont marqué, pour différentes raisons, l’histoire de la musique.

Premier exemple : Berlin avec le guide Théo Lessour

Théo Lessour est un musicien et auteur français vivant à Berlin depuis cinq ans.
Il a joué au début des années 2000 dans le groupe rock Colder et écrit dans plusieurs publications musicales avant de s’installer en 2007 dans la capitale allemande, où il a écrit Berlin Sampler, une sélection largement commentée de musiques berlinoises, qui s’étale sur plus de cent ans.
Le livre retrace l’histoire de la ville à travers les diverses explosions musicales qui l’ont parcourues : le cabaret, la musique dodécaphonique, les premières expérimentations sur le son, les rapports étranges des nazis au jazz, les relations ambiguës des socialistes au Rock, les squatteurs et la scène alternative hippie, l’école électronique berlinoise des grandes années du rock cosmique, les dilettantes géniaux des années 80 et l’apothéose étrange de la Love Parade.

Berlin Sampler a reçu en France un très bon accueil critique et vient d’être traduit en anglais. Théo Lessour planche maintenant sur d’autres projets de livres et gagne sa vie de son mieux en enseignant le français.

Une chronique du guide ici.
Télécharger les 19 premières pages du livre.
Interview par Le Journaliste (!) et entretien dans Trax avec Olivier Pernot.

Le 05 octobre 2012
18h30 à 20h30
Entrée libre

Bibliothèque de la Part-Dieu
30 boulevard Vivier-Merle
69431 Lyon
04 78 62 18 00

Tous les rendez-vous ne sont pas encore définis.
Cependant vous pouvez dès à présent graver sur vos tablettes d’argile :

  • le 19 décembre, où Christian Eudeline (frère de Patrick, qui écrit dans VSD et les Echos, auteur des livres Hard-Rock – bof d’après les critiques lues – et Anti Yé-yé, un opus sur le rock gothique, un autre sur Michel Polnareff, et a contribué à l’Encyclopedie du rock français (1960-2000) et l’Encyclopédie de la chanson française) traitera de Manchester.
  • le 7 (ou 8) février pour une conférence sur La Nouvelle-Orléans par Florent Mazzoleni (auteur d’une vingtaine de livres abordant les musiques populaires des deux rives atlantiques. Il a notamment publié Afro-pop, l’âge d’or des grands orchestres africains, Mali, musiques modernes et traditionnelles, Burkina Faso, musiques modernes voltaïques et Ghana Highlife Music).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :