Médiathèques, musique, mutualisation : 15ème journée d’étude VDL, programme et inscription

Lundi 10 décembre 2012, médiathèque Le Trente, Vienne (38)

 Mutualisation [my.ty.a.li.za.sjɔ̃] n.f.

Mise en commun par des individus ou groupe d’individus, de bien, d’équipements ou de moyens, afin d’optimiser l’accès à ces ressources et leur rentabilité (par le partage des coûts, frais d’entretien, assurance, réparation, etc. ).

    • Synonymes : partage

Le Trente (DR)

Programme

9h Mot d’introduction par Patrick Curtaud, Adjoint chargé de la Culture, du Patrimoine, du Tourisme, des Relations internationales et des TIC de la ville de Vienne
Présentation de la journée et modération des tables rondes par
Christian Massault.

9h15-9h45 Conférence introductive « Lecture publique et mutualisation, un nouveau paradigme ?!«  par Claude Poissenot, enseignant et chercheur en sociologie à l’IUT (institut universitaire de technologie) de Nancy.

10h-12h30 Table ronde : Regards croisés sur la mutualisation : élus et professionnels de la culture, une approche convergente
Brigitte Cortes, Service de lecture publique de l’Isère : « 
Les médiathèques têtes de réseaux en Isère »
Jérôme Sturla, Maire de Décines, Conseiller général du Rhône, président du Grand Parc Miribel Jonage et/ou Varténie Dolmadjian-Yeressian, Adjointe déléguée à la Culture de la ville de Décines, présidente du Toboggan : « 
Deux exemples de mutualisation de la lecture et un exemple musique »
Jérôme Migayrou, directeur du développement culturel de la ville de Vienne et Joseph Belletante, conservateur des bibliothèques de Vienne : « 
Le Trente : mutualisation médiathèque/conservatoire »
Communauté de communes du Pays Voironnais

12h30-14h30 Repas en commun offert par VDL

14h30-17h Table ronde : La mutualisation en actions : retours d’expériences
Diffusion de l’information, partage des ressources, collaboration avec les partenaires du spectacle vivant, de l’éducation musicale
Le blog Bmol, des bibliothèques de Grenoble (à confirmer)

Le blog Amply de la région lyonnaise (Catherine Lanoë)
Un pionnier franc-comtois « Mediamus » (Nicolas Blondeau)

Sous réserve :
Ziclibrenbib
Le Kraspek Myzik
musicMe
Service de lecture publique de l’Isère : « 
Mutualisation des collections musique« 

17h Mot de la fin et prochains rendez-vous

Télécharger le programme en pdf

Le Trente, détail (DR)

Inscriptions

Bernard Coste : 04 75 79 23 79 / bernard.coste@valenceagglo.fr
Coordonnateur des espaces Image et Son de la Médiathèque Publique et Universitaire
ValenceAgglo Sud Rhône-Alpes François Mitterrand
Place Huguenel B.P. 2122
26021 Valence cedex

Télécharger le bulletin d’inscription

Clôture des inscriptions le 1 décembre 2012

 La participation à la journée est gratuite, mais l’inscription est obligatoire et l’adhésion (individuelle ou collective) recommandée.

Informations

Christian Massault : 06 80 34 64 34 / christian.massault@free.fr

Médiathèque Le Trente
30 avenue Général Leclerc
38200 Vienne
04 74 15 99 40
http://www.letrente.fr

Accès
En voiture : parking gratuit espace Saint-Germain
En train : gare SNCF à 10 mn à pied
En bus : lignes 2 et 3 – arrêt «Quartier Saint-Germain»

Journée organisée en partenariat avec

Publicités

Voyage d’étude à Barcelone (octobre 2011)

« Barcelooonnnne, des pavéees, du soleeeil, des visaaaaaages…,  un été plein d’imaaaaaaaageeees et de fleeeeeuuurs… » (Barcelone vue par Boris Vian)

Ce n’était pas l’été mais c’était tout comme ! Ceux et celles qui eûmes la chance d’y participer n’oublierons pas ce qui restera dans nos esprits comme les Rencontres de Barcelone (9-11 octobre 2011). Une vingtaine de bibliothécaires de VDL et de l’ACIM rencontrent des collègues catalans de l’AMPLI-Associació de Musictecaris. Des visites, des échanges, des comment faites vous, des il faut qu’on travaille là-dessus et des tiens, ça c’est intéressant !

Pour votre perfectionnement, enfin sur VDL le blog la transcription des interventions et du débat (merci à Sylvie et à Denis pour la relecture et à Nat pour la mise en ligne) qui eurent lieu le lundi 10 octobre dans le cadre de la bibliothèque Vapor Vell. Tout y est abordé : les publics, les (troisièmes ?) lieux, les supports, la formation, les personnels, les budgets, et j’en passe !

Compte rendu ici 😀 !

Bonne lecture à toutes et à tous !!

JFP

PS : Ah, et n’oubliez pas de jeter un œil aux belles photos ci-dessous. Merci les photographes !!!

Voyage d’étude à Barcelone (oct. 2011) Programme

 

Pour une Bibliothèque musicale à l’heure européenne :

esquisse d’un réseau et étude des problématiques communes.

 

PROGRAMME

 

DIMANCHE 9 OCTOBRE

Départ Lyon Saint-Exupéry 12h20 / Arrivée BCN aéroport 13h40

14.00-15.00 Installation à l’hôtel et prise de contact avec AMPLI

 

LUNDI 10 OCTOBRE

10.00-11.00 h. Rencontre et présentation de l’association AMPLI à la Bibliothèque Vapor Vell (Sants)

http://www.diba.cat/biblioteques/agda/biblioteques/biblioview.asp?Bib=2372

11.00-12.00 h. Présentation par ses responsables du réseau de la lecture publique de Barcelone : outils, spécificités, missions, enjeux et perspectives en matière de politique culturelle et de lecture publique.

12.00-13.00 h. Présentation de l’association VDL.

13.00-14.00 h. Table ronde-débat sur les perspectives de la musique en bibliothèque à l’heure du Webb 2.0, du tout numérique et la tentation hégémonique des réseaux sociaux. Quelles rencontrent avec les publics en médiathèque musicale ? Que peut-on apporter à ceux-ci dont ils ne disposent pas encore ou auquel ils n’ont pas déjà accès ? A partir de là esquisse d’un réseau de lecture publique à l’échelle européenne

14.00-15.00 h. Repas en groupe dans les environs de la Bibliothèque Vapor Vell.

15.00-17.00 h. Visite guidée de la bibliothèque Vapor Vell. Présentation et échanges autour de quelques expériences et activités intéressantes en matière d’animation et activités de médiation musicale à partir de la Médiathèque ou dans le réseau proprement dit.

17.00-20.00 h. Visite libre d’autres bibliothèques. Proposition : Bibliothèque Jaume Fuster, Bibliothèque d’Urgell (inaugurée récemment).

http://www.diba.cat/biblioteques/agda/biblioteques/Biblioview.asp?ordre=A&Bib=7034856

 

MARDI 11 OCTOBRE

10.00-12.00 h. Visite guidée de la Médiathèque Caixa Fòrum.

http://www.mediatecaonline.net/mediatecaonline/SHome?ID_IDIOMA=ca

12.00-14.00 h. Visite touristique libre des environs (Musée National d’Art de Catalogne, etc.)

16.00-18.00 h. Visite de la Bibliothèque Xavier Benguerel, spécialisée dans le cinéma (Barceloneta)

http://www.diba.cat/biblioteques/agda/biblioteques/Biblioview.asp?ordre=A&Bib=2328

18.00-20.00 h. Visites libres d’autres lieux. Propositions: Centre ce Culture Contemporaine de Barcelone, Musée d’Art Contemporain de Barcelone, Bibliothèque de Catalogne, Bibliothèque de l’École Supérieure de Musique de Catalogne), Musées divers …

20.00-22.00 h. Repas en groupe : bilan et synthèse des deux jours.

 

MERCREDI 12 OCTOBRE (Jour Férié à Barcelone)

Départ BCN aéroport 11h40 / Arrivée LYS 13h10

 

La musique a toute sa place en bibliothèque

Logo ACIML’ACIM (Association pour la Coopération des professionnels de l’Information Musicale) publie un texte rappelant les enjeux de la musique en bibliothèque ( http://www.acim.asso.fr/spip.php?article335) :

 

La musique est un langage universel propre à attirer et à fédérer tous les citoyens, indépendamment de leurs origines et de leurs catégories socioprofessionnelles. Si l’écoute et la pratique musicale ne cessent de se développer dans le monde, en revanche la culture musicale est trop souvent négligée au niveau institutionnel en France, excepté dans de rares circuits, et n’a jamais été prise en compte par des acteurs économiques davantage préoccupés par la rentabilité de leurs investissements que par la diversité musicale.

Le défunt Conseil Supérieur des Bibliothèques avait constaté dans ses différents rapports que la place de la musique était encore insuffisante dans les bibliothèques. Alors même que cette situation perdure globalement, la musique en bibliothèque est aujourd’hui fragilisée par la baisse des prêts, le développement de l’écoute et du téléchargement en ligne. C’est ainsi que plusieurs nouvelles médiathèques ont ouvert récemment sans présenter la totalité de la documentation musicale (livres, partitions, dvd et disques compacts) voire sans musique.

Ce choix nous semble une grave erreur car l’offre musicale en bibliothèque ne saurait se résumer à une borne de téléchargement ou à une ressource en ligne. Si la place du support CD pourrait être amenée à se réduire à moyen terme, sa présence reste pour l’instant la meilleure manière de matérialiser dans nos locaux une offre musicale hybride, c’est à dire mélangeant collections physiques et collections dématérialisées.

Renoncer à la musique en bibliothèque reviendrait à l’abandonner aux acteurs du secteur marchand qui n’ont pas le souci de la diversité et de la pérennité des œuvres musicales. Tout n’est pas sur le net et tout n’y est pas visible. Malgré son apparente abondance (plus de 7 à 8 millions de titres annoncés sur des plateformes de streaming), l’offre de musique en ligne reste lacunaire dès lors que l’on sort des musiques de consommation courante.

La musique représente une pratique culturelle majeure dans nos sociétés au même titre que la littérature ou le cinéma. Or les pratiques culturelles ne sont pas étanches. Renoncer à la musique en bibliothèque risquerait aussi, en supprimant des passerelles entre elles, de remettre en cause, pour un public éclectique, l’intérêt pour les collections de littérature et de cinéma.

Rappelons à ce propos l’article 7 de la Charte des bibliothèques qui stipule que : « Les collections des bibliothèques des collectivités publiques doivent être représentatives, chacune à son niveau ou dans sa spécialité, de l’ensemble des connaissances, des courants d’opinion et des productions éditoriales. »

Enfin il nous semble important que les médiathèques continuent de jouer un rôle prépondérant dans le développement de la culture musicale à l’aide d’une offre documentaire large mais aussi de concerts et d’animations sous quelque forme que ce soit (conférences, ateliers de créations musicales, etc.). Dans certains territoires, la médiathèque est le seul point d’accès non marchand à la musique.

En accompagnant ces nouvelles pratiques, les bibliothèques ont un rôle important à jouer dans le domaine de l’éducation et la culture musicale du public, notamment pour les nouvelles générations.

La musique a toute sa place en bibliothèque. A télécharger et diffuser…

Bmol nide iou !

Cet été : emparez-vous de Bmol, le blog musical des médiathèques de Grenoble…

Le Bmol-Jury composé de Anne, Jérôme, Julien et Emeline, vous met au défi : envoyez vos articles ou vos vidéos et après concertation, vous serez publiés sur Bmol tout au long de l’été.

Un jury souriant & détendu...

Les bibs musicaux mettent en avant que ce blog, leur espace d’expression musicale, est également celui du public. Ils invitent donc à proposer un coup de cœur musical, un album, un concert, un groupe de la scène locale, un mouvement musical, une chanson inavouable

Une proposition ludique tant sur le fond que sur la forme, puisque les discothécaires ont composé un jury très… dans le vent (le vent mauvais, il va sans dire).
Ce Bmol-Jury
décidera si les participants ont la Bmol-attitude, et s’engage à fournir à chacun une réponse détaillée et argumentée.
Poussant l’ignominie jusqu’au bout, à l’instar des Padovani et autres pitoyables bouffons sur le retour, il proposent même un coaching aux candidats (soit un coup de main pour le tournage des vidéos).

A la fin de l’été le jury désignera le “Bmoleur de l’année” : celui-ci verra son article ou sa vidéo à la une de Bmol une semaine supplémentaire.

Les articles (2500 caractères maximum) ou vidéos (4 minutes maximum) sont à adresser à Bmol par mail jusqu’au 1er juillet.

*Les articles et vidéos doivent avoir obligatoirement un rapport avec la musique. Tout autre sujet ne sera pas traité.
*Le Bmol-Jury peut (éventuellement) vous aider à tourner et à monter vos vidéos si vous n’avez pas de matériel.
*Si le poids de vos fichiers vidéo est trop important pour être envoyé par mail il conviendra de les poster sur des sites de vidéos (Youtube, Daylimotion …) et d’envoyer l’adresse Internet à Bmol.
*Tout document posté après le 01 Juillet ne sera pas pris en compte.

Date limite de participation : 01/07/2011
Contact : bmolgrenoble [at] gmail.com

Scène musicale locale : le projet

Agathe Max @ Grrrnd Zero

Agathe Max @ Grrrnd Zero, 28/11/2008. Photo Locace (http://www.flickr.com/photos/locace/), licence CC

Les médiathèque de la Part Dieu et de Décines ont constatées qu’elles faisaient toutes les deux un travail similaire de recensement, d’acquisition et de médiation autour de la scène locale.
Il leur a donc parue logique de mutualiser leurs efforts et d’élargir si possible cette collaboration aux autres bibliothèques de l’agglomération lyonnaise.

 

 

 

Objectif :

Promouvoir la création musicale locale (agglomération lyonnaise) à la fois par la collection mise à disposition du public, mais aussi en proposant d’autres actions, comme des concerts à la médiathèque, des actions pédagogiques pour le public scolaire.

Constat :

  • Une très grande richesse institutionnelle dans la région lyonnaise, mais aussi de nombreuses associations, labels indépendants, ensembles, orchestres, collectifs de musiciens, font vivre cette scène.
  • Un important réseau de médiathèques : beaucoup œuvrent déjà pour la scène locale, d’autres ont des projets, toutes sont à l’écoute de l’expérience des autres.
  • Un conservatoire national, un conservatoire de région, l’école nationale de musique de Villeurbanne, de nombreuses écoles de musique : des viviers de musiciens…
  • De grandes et petites salles : Opéra, Auditorium, Ninkasi, Transbordeur, 6ème continent, Périscope, Hot club, Toï Toï le zinc, des MJC, etc. toutes les musiques ont leur lieu de diffusion.

Outre le travail sur les collections, pour apporter quelque chose de plus dans ce maillage très complet concernant la création musicale locale, il nous semble essentiel de nous appuyer sur le savoir-faire des bibliothécaires en matière de médiation culturelle d’une part, et d’autre part de créer des collaborations et partenariats avec les acteurs qui animent cette scène locale.

Proposition :

  • Création d’un groupe de réflexion  et d’action
  • Pistes à explorer et réflexions à partager :
  • Visibilité sur Internet : création d’un blog « scène locale » commun aux médiathèques partenaires.
  • Création d’un label « scène locale »
Release party du pop-up book de Der Kommissar et Alain de Raclure.

Release party du pop-up book de Der Kommissar et Alain de Raclure. Concert par Der Kommissar, Analus Boos & Denis McCarty, 04/04/2010. Photo Locace (http://www.flickr.com/photos/locace/), licence CC.


Afin de réfléchir tous ensemble à ce projet une réunion est prévue le 19 mai à 9h30 à la bibliothèque de la Part-Dieu (Lyon).
A l’ordre du jour :

  • présentation du projet et recensement des acteurs souhaitant agir pour la promotion de la scène locale,
  • mise en commun des expériences déjà existantes : atouts et difficultés rencontrées,
  • modalités de collaboration,
  • faisabilité.

Tous les collègues de l’agglomération lyonnaise sont chaleureusement invités !!!!

« Musique des labels », Rencontres autour des labels musicaux Drôme-Ardèche


SAMEDI 16 AVRIL DE 10H-17H
Médiathèque de Valence

Musique des Labels est une manifestation qui clôture le cycle des Rencontres de la musique autour des labels musicaux Drôme – Ardèche organisé à la Médiathèque de Valence en 2010.
Une année riche de découvertes d’univers musicaux : Ana Dess, Miss White, Laurent Montagne, Mathild’y et les Frères Nubuck.

Cette journée sera l’occasion de réunir, sous la forme d’un marché, des labels et des producteurs de musique en Drôme – Ardèche autour de leurs créations et projets. Ils témoigneront de la richesse et de la diversité de la vie musicale dans nos départements.

Un débat et des échanges s’engageront entre connaisseurs, curieux, musiciens et programmateurs.
Comment toucher un public dans le contexte musical actuel ? La question du rôle d’un label et des modes de diffusion sera centrale.
Ces rencontres seront ponctuées d’interventions musicales.
Venez partager ces échanges avec nous.

PROGRAMME DE LA JOURNEE

  • De 10 h à 17 h : Marché des labels
  • 10 h : Ouverture – concert

SEBASTIEN BOUHANA
solo improvisé pour grosse caisse, percussions et objets

  • 12 h 30 : Apéro-concert

SAN
Soul / Jazz / Pop

  • 14 h : Débat

Comment faire entendre sa musique en Drôme – Ardèche aujourd’hui ?
Quel est le rôle des labels musicaux ?

  • 16 h 30 : Concert

Rôdeuse par THÉRÈSE BOSC

L’Assiette de Pote : petite restauration sur place toute la journée.

http://www.bm-valence.fr

LE MARCHE DES LABELS
Participez au forum des labels qui produisent, éditent et distribuent la musique en Drôme – Ardèche : échangez, découvrez et écoutez leurs artistes, profitez de la vente de disques sur place.

Participants :

Partenaires

DETAIL DES CONCERTS

10 h – SEBOU

Batteur, percussionniste, improvisateur, Sébastien Bouhana a travaillé dans plusieurs formations de musique improvisée libre. Installé à Crest (Drôme), il a fait en 2008 son premier solo (sur grosse caisse) lors du festival Petits Chahuts Itinérants et a formé trois trios de musique improvisée.
Label Grand chahut collectif

www.myspace.com/seboboune

12 h 30 – SAN

Un style qui ne ressemble à aucun autre, où les frontières du blues rencontrent celles de la soul, où le genre singulier prend un sens pluriel.
Label Cigogne music

www.myspace.com/santhemusic

16 h 30 – THÉRÈSE BOSC

Rôdeuse : fragments de voyages pour saxophones objets sonores, sampler et autres sons. Seule sur scène mais accompagnée d’une ribambelle d’instruments Thérèse Bosc nous offre quelques bouts d’histoires glanées de par le monde. Elle improvise et divague sur des rengaines enfantines, des hymnes révolutionnaires des fanfares serbes, des chants étrangers.
Label Grand chahut collectif

www.myspace.com/theresebosc

DEBAT
14 h – Comment faire entendre sa musique en Drôme-Ardèche aujourd’hui ?
De la mise en place d’un projet musical à sa production et sa diffusion sur scène.

Intervenants :

  • Nathanaël Bergese,
    membre de la Fédération des éditeurs et producteurs phonographiques Rhône-Alpes et créateur du label Adélie Prod
  • Daniel Despagne,
    directeur de Jazz Action Valence
  • Benoît Roch,
    Pôle Musiques Actuelles Valence Agglo
  • Yves Colomb,
    fondateur de Lamastrock

Bernard Coste responsable-coordinateur du Pôle Musique
MEDIATHEQUE PUBLIQUE ET UNIVERSITAIRE FRANÇOIS MITTERRAND
PLACE HUGUENEL B.P. 2122
26009 VALENCE CEDEX

http://www.bm-valence.fr
Médiathèque Valence Pôle Musique
bernard.coste [à] mairie-valence.fr
(04 75 79 23-79)

%d blogueurs aiment cette page :