Bmol nide iou !

Cet été : emparez-vous de Bmol, le blog musical des médiathèques de Grenoble…

Le Bmol-Jury composé de Anne, Jérôme, Julien et Emeline, vous met au défi : envoyez vos articles ou vos vidéos et après concertation, vous serez publiés sur Bmol tout au long de l’été.

Un jury souriant & détendu...

Les bibs musicaux mettent en avant que ce blog, leur espace d’expression musicale, est également celui du public. Ils invitent donc à proposer un coup de cœur musical, un album, un concert, un groupe de la scène locale, un mouvement musical, une chanson inavouable

Une proposition ludique tant sur le fond que sur la forme, puisque les discothécaires ont composé un jury très… dans le vent (le vent mauvais, il va sans dire).
Ce Bmol-Jury
décidera si les participants ont la Bmol-attitude, et s’engage à fournir à chacun une réponse détaillée et argumentée.
Poussant l’ignominie jusqu’au bout, à l’instar des Padovani et autres pitoyables bouffons sur le retour, il proposent même un coaching aux candidats (soit un coup de main pour le tournage des vidéos).

A la fin de l’été le jury désignera le “Bmoleur de l’année” : celui-ci verra son article ou sa vidéo à la une de Bmol une semaine supplémentaire.

Les articles (2500 caractères maximum) ou vidéos (4 minutes maximum) sont à adresser à Bmol par mail jusqu’au 1er juillet.

*Les articles et vidéos doivent avoir obligatoirement un rapport avec la musique. Tout autre sujet ne sera pas traité.
*Le Bmol-Jury peut (éventuellement) vous aider à tourner et à monter vos vidéos si vous n’avez pas de matériel.
*Si le poids de vos fichiers vidéo est trop important pour être envoyé par mail il conviendra de les poster sur des sites de vidéos (Youtube, Daylimotion …) et d’envoyer l’adresse Internet à Bmol.
*Tout document posté après le 01 Juillet ne sera pas pris en compte.

Date limite de participation : 01/07/2011
Contact : bmolgrenoble [at] gmail.com

Publicités

25 ans de VDL, compte-rendu de la journée

Les 25 ans de VDL

Givors, lundi 14 décembre 2009

Pas de régime pour VDL

25 bougies

VDL a fêté ses 25 ans.

Comme il l’était rappelé sur le blog dans le billet du 14 décembre, 25 ans d’âge ce n’est pas rien, c’est une longévité qui honore tous ceux et celles qui ont tenu à bout de bras cette belle aventure.

En un mot : bravo.


Rendez-vous donc à la maison du fleuve Rhône :
http://www.maisondufleuverhone.org/

Après un traditionnel petit déjeuner, un groupe de vdlistes curieux et attentifs s’est laissé conter une brève histoire du fleuve Rhône par Mme Meric.
(Ne sera pas ici donné un compte rendu précis des explications éclairées de notre guide, sachez toutefois, qu’il était de coutume pour tous au début du siècle, de se baigner nus sur ses bords… ça laisse songeur (se)…) mais revenons aux 25 ans…

Après un mot de bienvenue et un bref tour de table, Denis Bouteillon souligne l’importance qu’à eu la personnalité de Sylviane Lange d’un point de vue personnel et dans le développement de VDL.
Christian Massault enchaîne par la lecture des lettres adressées à l’association par Jean Mereu (un des tout premier discothécaire du Rhône) et Sylviane Vinson (1ère secrétaire de VDL). Christian s’est ensuite attelé à nous présenter :

  • Un petit historique des premiers pas de l’association :

Avec l’arrivé en 1983 du nouveau support CD, Sylviane Lange prend contact avec des professionnels et organise les 1ères rencontres de discothécaires en Rhône-Alpes. Une douzaine de personnes se réunissent à Grenoble et se quittent avec deux idées :
– impératif de se voir régulièrement et rompre l’isolement entre les établissements,
– se structurer, que va t-on faire de ce nouveau support, etc.

Une première journée d’étude nationale a lieu à Montreuil. très peu de Rhônalpins seront présents au cours de cette journée. Pour parer à cet état de fait, une autre journée est organisée au Théâtre du Vieux Givors le 16/12/1984.
Bref, le projet VDL existe depuis 1984, il prend une réelle existence en 1986 et l’association VDL dépose ses statuts en 1987.

  • Un bref récapitulatif des thématiques traitées au cours des diverses journées d’études organisées par l’association depuis 1986.

Un historique plus précis ainsi que les contenus de certaines journées d’études peuvent désormais être consultés via les pages statiques du tout nouvel outil récemment mis en place…

Le blog VDL


Une présentation nous en a été faite par Thierry Bokhobza.


Hébergé sur la plateforme WordPress, les contenus sont en licence Créative Commons (tout est autorisé, sauf l’utilisation commerciale).
Pour en savoir plus :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Licence_Creative_Commons
http://fr.wikipedia.org/wiki/Creative_Commons




  • Il n’y a pas de modération.
  • Un groupe d’administrateurs : Thierry Bokhobza (Rive-de-Gier), Denis Bouteillon (Voreppe) et Nathalie Mottuel (Caluire-et-Cuire).
  • A été évoquée l’importance de constituer un premier groupe de contributeurs (tout en sachant que chacun peut être contributeur sans être forcement administrateur ni même contributeur « officiel »…)

Une ½ journée de travaux pratique pour s’approprier la manipulation du blog est envisagée. La date et les modalités restent à définir. (Salle multimédia de Vénissieux ?)

Cet outil se veut une assemblée interactive et réactive qui reflète la vie de l’asso tout en lui donnant une « visibilité » élargie au Net… Celui-ci est toujours en cours d’élaboration, tous les avis sont les bienvenus pour améliorer son interface, ses contenus documentaires, ses rubriques etc….

A tout à chacun donc de se l’approprier, de le faire vivre et l’enrichir, le référencer etc…

Journée d’étude 2010

Il semblerait que nous nous dirigions vers :
La médiathèque comme 3ème lieu,
une réflexion autour de nos pratiques

Les médiathèques, lieux de conservation, de dématérialisation, de vie…

L’idée étant de prendre la musique et l’image comme porte d’entrée et de travailler autour de la notion de « médiation » / « d’accompagnement » autour de nouveaux services.

  • Comment optimiser une utilisation efficace des moyens mis en œuvre, etc.?
  • Quelle place donner à nos collections au sein de nos établissements voués de plus en plus à être des lieux où « l’usager-utilisateur » vient trouver, échanger, débattre, confronter, rencontrer, expérimenter, découvrir etc.
  • Comment redéfinir les missions des médiathèques au-delà de l’élaboration stricto sensu des collections ?
  • De quels professionnels a-t-on besoin pour quels usagers ?
  • Quels services proposer sans entrer en concurrence avec d’autres structures culturelles ?

Les membres du bureau ainsi que Nathalie Bondetti (Caluire-et-Cuire) constituent un premier groupe de travail. Toute suggestion, idée, piste de réflexion reste bienvenue…
Nous espérons un pré-programme pour début avril.

Une référence bibliographique pour alimenter la réflexion :
Les bibliothèques troisième lieu. Mémoire d’étude DCB enssib 2009
/ Mathilde Servet, disponible sur : http://www.enssib.fr/bibliotheque-numerique/notice-21206
[
cf. aussi Biblio(U)topies, un diaporama proposé par Bibliobsession qui propose une « réflexion sur le positionnement de l’idée de la bibliothèque aujourd’hui, et notamment le rapport entre le lieu et l’interface »].

Rappel concernant les journées pro de l’ACIM : elles auront lieu à Aix-en-Provence du 31/03 au 2/04 2010.

Quelle tablée ! Au premier plan not' bon maître de la liste.

Midi... on mange !










Gare aux postillons !

Gâteau + bougies... le bureau donne du souffle !!

(une pensée pour tous les anciens membres du bureau présents ou pas ce jour là qui n’ont pas eu la chance de se donner au plaisir du rituel de la bougie…)

Après-midi musicale…

Auditorium du conservatoire de musique de Givors.

Joëlle, notre bien aimée trésorière endosse brillamment le costume de feu Jacques Martin (RIP) pour nous présenter le programme :

Schubert n'a qu'à bien se tenir !

Anne & Thierry

Sous nos applaudissements Thierry Pellet (chant) et Anne Leclerc (piano) ont été les premiers à se lancer avec beaucoup de courage !

Jean-Paul

Devant un parterre conquis et impressionné, Jean-Paul Flandrin nous a proposés une petite série de comptines de Robert Desnos tirées de ses Chantefables et Chantefleurs.

"Demain matin///"

Sylvie & Joseph

Sylvie Gier (lecture + chant) et Joseph d’Adderio (guitare) de la médiathèque de Givors investissent la scène pour un moment de lecture musicale tout en émotion retenue…
[Un spectacle à retenir pour vos saisons d’animation à venir]

Classique et... classique

Claudine & ses amis

Nous enchaînons par un récital de musique de chambre avec Claudine Ferrier à la flûte et deux amis musiciens au piano et violoncelle qui nous entraînent vaillamment jusqu’à…

Florilège loufoque

Noémie Lamour et ses Tatanos Cesters

Noémie Lamour et ses Tatanos Cesters (Esther Lefebvre au violoncelle, Cécile Wouters au piano) pour une adaptation bien vue de chansons de Revzani, Prévert etc.
Elles peuvent se produire dans nos établissements respectifs…
http://www.opera-lyon.com/Fiche-Amphi.339+M521bae00f73.0.html
http://www.facebook.com/pages/Noemie-Lamour-The-Tatanos-Cesters/136336951589?v=feed&story_fbid=159279151589
(Voir avec Joëlle pour des coordonnées plus précises).
Puis Jean-Pierre Thirion muni de sa flûte traversière, aura permis de se dégourdir les jambes… (Une vidéo amateur doit déjà circuler sous le manteau…)
[Je confirme !]

En tout cas, un grand bravo et merci à tous ceux qui se sont prêtés au jeu !!

Enfin une poignée d’irréductibles s’est regroupée en fin d’après-midi pour se diriger vers la médiathèque Max Pol Fouchet implantée au cœur de la cité en étoiles de l’architecte Jean Renaudie.
http://www.mediatheque-givors.net/mediatheque-givors.net

La journée des 25 ans de VDL : un bilan mitigé ?

Les personnes présentes lors de la journée anniversaire auront pu constater la faible mobilisation des adhérents (anciens et/ou actifs) pour cette journée particulière. Un couac de communication interne a malheureusement perturbé l’acheminement des invitations auprès d’une partie des adhérents.

À ce propos, ne pourrait-on envisager – par exemple via un appel à contribution sur la liste – la suppléance de certaines tâches lorsque celles-ci pour telles raisons ne peuvent être menées par celui ou celle qui en est chargé(e) ?

Au terme de cette journée d’anniversaire, le manque de participants a laissé un petit goût d’assemblée générale habituelle. Il aurait sans doute été intéressant de prendre le temps d’échanger plus, de réfléchir à des projets et d’imaginer ce que pourraient être les 25 prochaines années de VDL…

Une association ne peut se réduire à une assemblée d’observateurs passifs. Aussi plutôt que de rester sur une vague déception, peut-être devrions-nous nous interroger chacun sur nos attentes et notre engagement respectif au sein de VDL. Pourquoi y sommes-nous attachés ?
En quoi elle ne répondait plus aux attentes de ceux qui l’ont désertée ?
Tirer un bilan collectif de cette journée d’anniversaire et au final redéfinir les rapports qui nous unissent tous au sein de VDL…


Rendez-vous de visu à Neuville-sur-Saône le jeudi 8 avril 2010.

Compte-rendu par Caroline Girard
Médiathèque Jacques Brel
69250 Neuville-sur-Saône

Joyeux anniversaire !..

Joyeux anniversaire, Happy birthday, Feliz compleaño,С днем рождения, Frohes Geburtstag, 誕生日おめでとうございます, Gioioso compleanno, יום הולדת שמח, Feliz aniversário !..

25 ans !

25 ans, le bel âge (mais lequel ne l’est pas ?), celui où déjà mûr mais s’ébrouant encore comme un chien fou, restent devant soi les plus belles années.

25 ans que nous saurons fêter dignement !
Et si certains manquent à l’appel, nul doute qu’ils soient avec nous par le cœur et la pensée.

25 ans d’interrogations, de réflexion, de partage, de rencontres, d’enrichissement mutuel.

25 ans de professionnalisme, d’investissement, de défrichage, d’inventions, d’adaptations, de mutations et d’évolutions.

25 ans à creuser le sillon de la musique et développer l’image en bibliothèque.

25 ans… un cadeau s’imposait.
Il sera, selon le credo d’un autre inamovible, modeste et génial. Un beau blog, balbutiant encore, utile et incontournable outil de communication.

A nous tous de le faire vivre, de le nourrir de nos réflexions, de nos animations, de nos coups de cœurs et de gueules.
Gargantua en herbe, il sera insatiable et ne saurait vivre et grandir sans nos soins incessants.

Qu’il soit le reflet du dynamisme et de la vitalité de notre association, c’est ce que je lui – je nous – souhaite.

Bon anniversaire,
Mes vœux les plus sincères
Que l’année entière
Nous soit douce et légère
Et que l’an fini
Nous soyons tous réunis
Pour chanter en chœur
Bon anniversaire

%d blogueurs aiment cette page :