Mensch à la médiathèque de Rive de Gier, 16/11/2012 : REPORTE le 08/02/2013

LET’S GO TO BED…
Nous sommes contraints d’annuler le concert de Mensch.

Ne soyons pas trop triste, il est déjà reprogrammé le 8 février 2013 !!! On vous en reparlera donc…

Z’avaient pourtant pas été jouer à Norwalk, Ohio !..

Let’s dance and die…

Un coup de cœur pour le groupe, un peu de culot et de chance et la médiathèque s’inscrit dans la tournée de novembre de Mensch.

Autant dire que nous sommes très très heureux de les recevoir !!


Carine Di Porta et Vale Poher, deux filles, une basse vrombissante, quelques claviers et une boîte à rythme. Ambiance noire, sexy, interlope, c’est comme si l’on retrouvait la mythologie du krautrock berlinois, un soupçon de la sulfureuse Siouxsie, et l’empreinte de la sueur d’un club new yorkais des années 80. Mensch, c’est aussi et surtout le besoin de traduire l’urgence vitale d’exprimer des sentiments bruts. (Didier Varrot)

 

Swim Swim, une proposition de Vergine Keaton

« Basse/guitare/clavier et boîtes à rythmes, voix aériennes et mélodies accrocheuses, le duo mélange rock, kraut, pop, afrobeat et new wave et crée le son de Mensch… quelque part entre Lcd Soundsystem et Blondie… let’s dance and die ! »


Interview et histoire du groupe sur le site des Inrocks.

Le premier album de Mensch est sorti le 19 mars 2012 chez Tsunami Addiction.
Il est disponible sur http://mensch.bandcamp.com/ ainsi que sur toutes les plateformes et magasins habituels.

Un avant goût en live pour patienter…

Infos sur le portail de la médiathèque
Vendredi 16 novembre, 20h
Entrée libre, j
auge limitée à 80 places… soyez à l’heure !

Médiathèque Louis Aragon
10 square Marcel Paul
42800 Rive de Gier
04 77 83 07 50
mediatheque@ville-rivedegier.fr

Un p’tit remix pour la route ?

Publicités

Bienvenue au Professeur Jaumet !

La Maison du Livre de l’Image et du Son François Mitterrand vous propose de passer une journée en compagnie dEtienne Jaumet

 Le jeudi 22 décembre 2011

Etienne Jaumet , claviériste et saxophoniste, est la moitié du duo Zombie Zombie , membre du groupe The Married Monk, mais aussi un artiste solo dont le premier album, « Night Music » (2009), est produit et mixé par Carl Craig

Atelier

14 h – Sur inscription

A partir de 8 ans

Etienne Jaumet propose avec cet atelier une initiation aux vieilles machines analogiques. Épaulé par ses assistants en herbe, le bon professeur offre une démonstration de ses jouets (synthétiseurs, orgues, theremin, boîtes à rythmes…) afin de faire découvrir au public présent les multiples possibilités sonores de son installation. Quand la technologie devient ludique et se met au service de la créativité des enfants !

Les adultes sont les bienvenus en tant que spectateurs, dans la limite des places disponibles.

Concert « Night Music »

19 h – Entrée libre

Tout public

Musique pour la nuit, pour s’endormir, pour entrer en transe, pour faire danser son cerveau, un peu tout cela à la fois…  Etienne Jaumet en concert solo, accompagné de la mythique boîte à rythmes TR 808, délivre une musique cosmique, inspirée du krautrock des années 70, du free jazz ou des musiques de films d’épouvante.


Mohamed Abozekry Médiatèque de Décines le 26 novembre

Concert Mohamed Abozekry le 26 novembre à la médiathèque de Décines

   De la rencontre fusionnelle entre le compositeur Mohamed Abozekry, jeune prodige égyptien        joueur de oud (luth arabe) et Guillaume Hogan, guitariste voyageur, est né le groupe Heejaz, avec percussions et contrebasse.

Fruits d’une réelle envie d’échanger, s’inspirant des parcours respectifs des musiciens (oriental, jazz, blues, world, manouche, tsigane), les morceaux sont contés comme des histoires, aux atmosphères différentes, dans un style qui cherche sa propre voix musicale.

Mohamed Abozekry : oud

Guillaume Hogan : guitare

Hugo Reydet : contrebasse

Anne-Laure Bourget : percussions

 

Ils se produisent de Lyon au Caire en passant par l’Institut du Monde Arabe à Paris, leur venue à la médiathèque de Décines est un événement à ne pas manquer.

samedi 26 novembre à 11h. Entrée libre et gratuite.

Ekko !

Lancement du fonds scène locale à Meyzieu, c’est ce samedi à 11h avec un concert du  groupe Tinuviel à la bibliothèque de Meyzieu.

Plus d’infos sur le site de la BM de Meyzieu

Mu – Samedi 1er octobre à la médiathèque Décines

Concert « scène locale »


Un duo sur un continent perdu, à mi-chemin entre le rock, le jazz, le trip hop, et le rap. Mû, c’est un piano et un beatbox explosif ! Mais surtout deux voix qui se mêlent avec rage et douceur dans un univers envoûtant et poétique, comme en témoigne leur premier album « Anywhere ».
Mû c’est aussi la complémentarité de deux esthètes, Cécile (piano, chant) et David (beatbox, chant) qui s’affranchissent de toutes frontières musicales pour récréer un monde bien à eux.


Formé à Lyon en 2007,
d’abord en trio (basse, beatbox et piano), le groupe se familiarise avec la scène, se produisant dans les bars et les cafés lyonnais. Le trio accueille par la suite un batteur et partage l’affiche avec Shaka Ponk, Les Gourmets, Les Hurlements d’Léo… Mû remporte alors plusieurs tremplins, qui leur permettent, entre autres, d’assurer la première partie des Wampas, devant 3000 personnes.
En janvier 2011, devenu duo, Mû sort son premier album « Anywhere »,
un album trip-hop mélodique secoué de phrasé rap avec des volutes de jazz, qui souffle le chaud et le froid comme un geyser sur une banquise.


Venez les découvrir en concert à la médiathèque, samedi 1er octobre à 11h. Entrée libre et gratuite.
Le concert sera suivi d’une vente-dédicace.

Label Forge à la Maison du Livre de l’Image et du Son 17 octobre 2011

La Maison du Livre, de l’Image et du Son de Villeurbanne propose dans le cadre du Festival Un Doua de Jazz une soirée autour du label phonographique La Forge

19h : présentation du festival Un Doua de Jazz qui se déroulera du 14 au 22 octobre, par Rémi Nouvelot, président

19h30 : présentation du label phonographique ‘La Forge’ par François Raulin, directeur artistique

20h : concert : François Raulin, piano – solo

21h : concert : Ümlaut

le lundi 17 octobre 2011, Maison du Livre de l’Image et du Son François Mitterrand, 247, cours Émile Zola, 69100 Villeurbanne. 04 78 68 04 04.

Entrée Libre – Tout public

C’est en 2000, sur l’initiative des musiciens Pascal Berne, Michel Mandel et François Raulin, que naît le collectif La Forge en Rhône-Alpes, afin de développer un projet artistique fort, basé sur la recherche musicale et la création de nouveaux répertoires. Autour des trois directeurs artistiques, se regroupent alors des musiciens de toute la sphère jazz se produisant sur les scènes françaises et étrangères. Parallèlement à ce travail de composition les membres du collectif s’engagent dans des parcours de formation et de sensibilisation auprès d’amateurs ou encore au sein de Conservatoires ou d’Écoles de Musique dans le but d’ouvrir les élèves à une pratique musicale moins conventionnelle.Enfin, depuis 2007, La Forge possède son propre label phonographique et peut ainsi éditer les différents projets des formations qui le composent.

François Raulin

François Raulin

« Ce qui frappe d’emblée chez François Raulin quand on l’entend en solo c’est la densité du discours. Densité mélodique, harmonique et rythmique. Les accords touffus, les brisures rythmiques, les basses telluriques sous-tendent tantôt des mélodies souvent simples voire minimalistes, de petites ritournelles obsédantes dont la ligne de chant se décale progressivement dans un style qui pourrait évoquer le Dollar Brand des années soixante-dix, tantôt des envolées de main droite d’une richesse mélodique et rythmique hallucinante. Mais c’est aussi et surtout Lennie Tristano – à qui le pianiste grenoblois a souvent fait référence – qu’évoque le jeu de Raulin. Par le toucher d’abord, très physique, au fond des touches, et en cela charnel derrière une apparente austérité dans la forme héritée de Bach, influence qu’il a en commun avec le pianiste chicagoan. Par le débit ensuite, qui parfois évoque ce “maelström” dont Tristano a utilisé le nom pour intituler un de ses plus fameux morceaux.

Par la maîtrise et l’usage de la résonance enfin, dont Raulin se sert comme d’un halo sonore pour donner au piano une dimension orchestrale. Car c’est autant le compositeur que l’instrumentiste qu’on entend à travers ce solo intense : rigoureux, exigeant, virtuose et porteur d’un discours dont la beauté sonore et la cohérence formelle se dévoilent au fur et à mesure d’un concert dont la dimension lyrique ne se donne à entendre qu’au prix d’une extrême attention de l’auditeur, qui est le pendant de l’investissement du musicien. Rien d’étonnant, donc, dans le fait que le seul standard de ce répertoire soit “Lotus Blossom” écrit par l’immense Billy Strayhorn. Strayhorn, Tristano, Monk (au passage), Brand et Raulin : une filiation qui explique que ce dernier sonne de façon aussi moderne et intemporelle et qu’il puisse faire défiler sous ses doigts tout un pan de l’histoire du jazz sans tomber dans le patchwork ou l’hommage tel qu’ils se pratiquent de plus en plus souvent. François Raulin : une voix singulière sur le piano et un musicien littéralement habité. »

Umlaut

FRED ESCOFFIER : claviers

FRED PONCET : guitare

EMMANUEL SCARPA : batterie

Derrière ce terme de phonétique, se cache une formation lyonnaise des plus originales sur la petite planète du jazz. Créé par Emmanuel Scarpa en 2004, le trio utilise toutes les palettes sonores du rock et son énergie, en combinant les rythmiques élaborées aux improvisations radicales.

Depuis 2000, Emmanuel Scarpa participe aux différents projets du collectif La Forge, et est très actif sur la scène hollandaise puis européenne. Ses collaborations sont maintenant très nombreuses, il est un des musiciens incontournables doublé d’un compositeur original, et il s’impose comme partenaire privilégié d’artistes aussi différents que Ellery Eskelin, Régis Huby ou Lambert Wilson.

Concert d’été à Saint Fons

Pour son concert d’été, la Bibliothèque Roger Martin du Gard à Saint-Fons

accueille dans ses murs le chanteur lyonnais (et un peu suisse) Erwan Pinard
(chant, guitare, paroles et m
usique),

Concert de l'été 2011 à Saint Fons

Erwan Pinard à Saint Fons le 30 juin 2011

le jeudi 30 juin 2011 à 20h30


pour une soirée estivale, iconoclaste et burlesque…

Mais surtout pour un moment musical agréable à partager.

Il sera accompagné par le multi-instrumentiste Heiko Wilhelm (piano, accordéon, tuba…)

Entrée libre et gratuite.

Myspace d’Erwan Pinard 

%d blogueurs aiment cette page :